Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lettre à Colette.

(J.M. Le Bihan)

 

. Elle porte en elle ce qui est nous

Elle est musique elle est partout

Elle nous réinvente la vie

Elle fait le jour quand il fait nuit

 

. Elle est la voix elle est le cri

Elle dit ce que l'on n'a pas dit

Et quand elle révolte les mots

Toute la chanson vibre nos peaux

 

. Elle ne prend pas de raccourcis

Elle dit la vie comme elle la vit

Elle blues l'âme des paumés

Elle démenotte les sans-papiers

 

. Elle est tendresse elle est colère

Elle bouge le cul des grabataires

Quand elle se fâche c'est pour de bon

Mais elle tendresse tous nos frissons

 

. Comprenez la, merde à Vauban

Merde aux pourris qui se disent grands

Elle est du côté du plus p'tit

Ses mots sont plus forts qu'les fusils

 

. Elle est en nous on la quitte plus

D'ailleurs tous ceux qui l'ont connue

Nous parlent d'elle avec passion

Tant pis pour la télévision

 

. Elle décensure toutes les censures

Elle fait soul'ver tous les coeurs purs

Son cri puissant réveille en nous

Tous les combats jusqu'au plus fou

 

. Le temps sans âge grande soeur courage

Vos chansons sont de nos voyages

Et mon rêve s'est réalisé

J'ose vous écrire j'ose vous parler

 

. Et qu'importe ce qu'il adviendra

Éternellement elle chantera

Avec tendresse parole d'amis !

On vous salue Colette Magny

 

. Un soir de Novembre

théâtre du Merlan

Marseille en gris

Marseille en blanc

Malgré nos joies

malgré nos drames

Pour saluer une grande dame

Tous les grands mots

ne suffisaient pas

Il fallait marcher sur ses pas.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :